Arrêter de fumer avec l'hypnose: une méthode miracle?

Mis à jour : juin 17


À l’occasion de la Journée Mondiale sans Tabac qui a lieu le 31 mai, j’ai souhaité faire le point avec vous sur l’efficacité de l’hypnose dans le sevrage tabagique. Le fait d’aller consulter un praticien en hypnose pour arrêter de fumer est devenu monnaie courante. Je reçois souvent des patients qui souhaitent essayer cette approche pour résoudre des difficultés (sans rapport avec le tabac), qui ont d'ailleurs été convaincus par un de leur proche, qui a « miraculeusement arrêté de fumer grâce à l’hypnose ».


Tout d’abord, voici un bref état des lieux sur le tabac en France. On estime à 16 millions le nombre de fumeurs, et sur la classe d’âge de 18 à 34 ans, une personne sur deux est fumeuse (et déjà un jeune sur trois pour les 15-19 ans). Le revers de la médaille, c’est que 75 000 personnes meurent du tabac chaque année, et la réalité, c’est qu’un fumeur sur deux mourra prématurément des conséquences de son tabagisme. Près de 20% des femmes enceintes continuent à fumer durant leur grossesse. Je m’arrête là pour les chiffres, mais ils sont assez éloquents sur le fait que la cigarette constitue bien un piège dont il est difficile de prendre conscience, et encore plus difficile de s’extirper. Tous les fumeurs connaissent ces données, elles sont affichées partout sur les paquets, et pourtant…


Le fait de fumer échappe manifestement à la logique et à la rationalité. Le tabagisme est plutôt de l'ordre de l'addiction physiologique (variable selon chacun), mais tient aussi à l'habitude, à un comportement familier envers une substance présente dans l'environnement parfois depuis toujours (parce que nos parents fumaient par exemple). La confusion est également entretenue par la société: si le tabac est si dangereux, pourquoi l'état ne l'interdit pas? Tous ces messages (physiologiques, psychologiques, comportementaux, sociétaux) maintiennent le fumeur dans l'ambiguïté, anesthésient ses perceptions corporelles et l'empêchent de ressentir pleinement la toxicité du tabac sur son corps.


Il existe en chaque fumeur une part de lui qui aime fumer, qui perçoit la cigarette comme une amie, un plaisir, un réconfort, une récompense, un moyen de se lier aux autres, une habitude rassurante, un moyen de lutter contre le stress ou de garder la ligne…

Mais également, une (grande ou petite) partie qui aurait envie d’arrêter, de retrouver la liberté face à un désir qui peut être tyrannique, de gagner en souffle et en vitalité, de préserver sa santé et celle de ses proches, d’avoir un peu plus de budget plaisir en fin de mois, de retrouver une belle peau et des dents blanches, des vêtements qui ne sentent plus la cendre…


Si vous êtes arrivés sur cette page, c’est que peut-être vous êtes de plus en plus déçu du tabac, qu’une part de vous est en train de se reconnecter à son corps et ses sensations (mal à la gorge, haleine acre, essoufflement, toux, etc.), et qu’en somme, le charme du tabac est en train de se dissiper. Vous êtes peut-être simplement curieux, ou déjà en recherche de solution pour briser les liens qui vous maintiennent dans cette habitude toxique.


L’hypnose est une approche intéressante et efficace dans le sevrage tabagique. Elle permet de faire le point sur ce qui vous motive à arrêter et ce qui vous maintient dans vos habitudes, mais également de travailler sur les peurs inhérentes à tout changement de vie et le fait d'envisager sereinement une vie sans tabac. L’hypnose aide à se reconnecter à ses sensations corporelles, ainsi qu’à prévenir et apaiser les effets du sevrage, tels que l’anxiété, la déprime ou la prise de poids.


Alors, s’agit-il d’une méthode miracle ? Beaucoup d’anciens fumeurs rapportent à quel point l’hypnose les a aidés à arrêter de fumer facilement, sans effort, et surtout sans difficultés. Pour certains, le sevrage a eu lieu dès la sortie de la séance, pour d’autres, cela s’est installé très naturellement au fil du temps, jusqu’au moment où ils ont simplement oublié de fumer, définitivement.


Mais comme toute approche (que ce soit les médicaments, les substituts nicotiniques, l’acupuncture, etc.), le 100% d’efficacité n’existe pas. La réussite du sevrage tabagique par l’hypnose passe grandement par la motivation de la personne. Il faut pour cela que cette démarche d’arrêt du tabac soit personnelle, et précédée par cette prise de conscience que le tabac n’a pas que des aspects positifs et plaisants. Voilà pourquoi le fait de vouloir arrêter uniquement pour faire plaisir à son entourage ou sur les conseils du médecin n’est souvent pas suffisant. La volonté ne fait pas tout (sinon, vous n’auriez pas besoin de l’hypnose 😉), mais elle est un prérequis.


Le changement des habitudes et la mise en place de mesures hygiénodiététiques sont également nécessaires. Difficile d’arrêter de fumer si vous continuez de poser le paquet à porté de mains et de regards, si vous prenez toujours le chemin qui vous fait passer devant le bureau de tabac, et si vous sortez systématiquement avec les collègues fumeurs pour prendre la pause de 10h. Le sevrage est l’occasion de se rendre compte qu’à quel point notre vie est organisée en fonction de cette habitude néfaste. La période de sevrage peut-être comparée à une période de convalescence suite à une bonne grippe. Durant plusieurs semaines, votre organisme aura besoin de repos, de nourriture saine et équilibrée, et de déjouer les nombreux pièges du quotidien (autant ne pas tenter le diable !). C’est à ces conditions que l’hypnose peut vous aider à vous désintoxiquer du tabac sereinement, confortablement, et efficacement.


Si vous n’en êtes pas encore là, que vous êtes simplement curieux, mais pas encore décidé à devenir un futur ex-fumeur, l’hypnose peut également vous aider à augmenter votre motivation, explorer votre rapport au tabac et vous aider à vous reconnecter à vos sensations.


Comment trouver un praticien en hypnose pour arrêter de fumer ? Là encore, je vous invite à consulter mon article pour trouver un hypnothérapeute sérieux, et à vous tourner vers un professionnel de santé diplômé. Psychologue et hypnothérapeute près de Villefranche-sur-Saône, je peux vous accompagner dans votre sevrage tabagique : je vous invite à prendre rendez-vous en ligne.

28 vues

Coralie Bobin, psychologue clinicienne, et psychothérapeute spécialisée en hypnose à Anse, est enregistrée auprès de l'Agence Régionale de Santé Auvergne-Rhône-Alpes sous le n° ADELI 699343026.

© 2020 Tous droits réservés

CONTACT

Adresse: Maison de Santé St-Roch

45 rue de l'église

69480 AMBÉRIEUX D'AZERGUES

Tel: 07.69.71.76.15

Mail: psychologue.amberieux@gmail.com